Un bail notarié, qu’est-ce que c’est ?

Les avantages du bail notarié

Un bail notarié est un bail qui est rédigé par un notaire lorsqu’un propriétaire souhaite mettre en location un bien immobilier. Qu’il soit commercial ou d’habitation, un bail régit par un notaire a un prix souvent prohibitif. Nous allons voir ici pourquoi de plus en plus de propriétaires y ont tout de même recours.

Rédiger soi-même un bail est trop complexe

Depuis la mise en place des lois Pinel pour l’habitation et Alur pour les baux commerciaux, soumettre un bail complet est un casse-tête. Pourtant ces lois sont entrées en vigueur justement pour éviter les tracas (non respect des préavis, loyers impayés, locataires injoignable…).

Le bail notarié est rédigé et validé par un notaire, il assure la tranquillité du propriétaire

Le bail notarié est rédigé et validé par un notaire, il assure la tranquillité du propriétaire

Les contrats de locations ont été revus en profondeur, aucun détail n’a été laissé de côté et ainsi, les propriétaires ont de nombreuses obligations à honorer. Si ces clauses ne sont pas respectées, le bail peut se voir annulé et le bien retiré de la location.

Impératifs à respecter pour éviter l’annulation

– Le respect des normes applicables en France comme le diagnostic de performance énergétique (DPE)
– Une erreur de saisie lors de la révision du prix du loyer. Le locataire pourra ensuite demander un remboursement ou une baisse de loyer.
– Détailler au mètre et différencier les surfaces habitables  et privatives (en fonction des lois Carrez et Boutin).

En cas de problème, le notaire sera responsable

A tout moment pendant l’élaboration de votre bail notarié le notaire est à votre disposition pour toute question. Il est d’ailleurs conseiller de ne pas hésiter si un doute persiste. La rédaction d’un bail notarié se paye sous forme de forfait, pas au rendez-vous. Ainsi, le notaire vous accompagne jusqu’à la signature finale du bail.
Cet acte clos le contrat et stipule que tout est en règle des deux côtés. Car il s’assure de la qualité juridique du propriétaire comme du locataire.
La signature du notaire constitue une garantie importante qui vous protège contre les éventuelles erreurs de contrat. En cas de préjudice, c’est l’assurance de responsabilité civile professionnelle du notaire qui prend le relais.

En cas de loyers impayés, le recours est accéléré

Malheureusement ce genre de problème peut arriver. Si les locataires ont un coup dur ou ne sont tout simplement pas responsables, ils peuvent arrêter de payer le loyer. Le propriétaire (qui, bien souvent, compte sur ce loyer pour payer un crédit à la banque) se retrouve dans l’embarras. Les procédures d’expulsions en bail d’habitation privé dit « sous seing privé » (de particulier à particulier ou par agence immobilière) sont très longues.
C’est là que le bail notarié fait une grande différence, il peut vous faire gagner un an de procédure ! Il accélère le processus sans passer par un juge et ensuite faire constater par un huissier. Le logement peut ainsi être remis en location très rapidement.

Quelques chiffres

Maintenant que nous savons comment ça fonctionne, voici quelques chiffres pour mieux comprendre et se projeter.

Le bail notarié commercial

La rédaction d’un bail notarié commercial n’est pas encadré par une grille honoraires. A vous donc de demander des devis pour vos projets à plusieurs notaires et de faire jouer la concurrence.

Le bail notarié d’habitation

Le tarif est cette fois réglementé, voici comment il est déterminé : il est égal à la moitié du loyer annuel sans les charges. Par exemple, un loyer mensuel de 300€, annuel de 3600€, les frais de notaires seront de 1800€. A cela on rajoute des frais d’enregistrement au centre des impôts (25€).

Bon à savoir

Dans certains cas, le bail notarié peut-être facturé au locataire, en partie ou en totalité.

Le prix de la tranquillité

Il est très compliqué d’acquérir un bien, de lui faire respecter les normes et d’éviter les tracas type arnaques. On ne peut pas avoir l’œil partout et surtout parfois il faut faire confiance à un professionnel dont c’est le métier. Certes, le prix est élevé mais le contrat est sans faute et ça, ça n’a pas de prix.

Téléphoner depuis et vers l’Australie

Téléphoner depuis et vers l’Australie

Quelques trucs et astuces auxquels on ne pense pas forcément dans l’euphorie du départ. Ce petit guide servira de mémo une fois arrivé en Australie. Sur place, les opérateurs peuvent profiter de votre innocence / ignorance et en profiter pour vous rendre victime d’arnaque.

Téléphoner en Australie, expatrié ou touriste, être joignable est indispensable

Téléphoner en Australie, expatrié ou touriste, être joignable est indispensable

Le téléphone fixe en Australie

Toutes les zones habitées de l’Australie sont couvertes par le réseau téléphonique. Que vous soyez en touriste itinérant avec un sac à dos ou que vous résidiez dans un hôtel, voici quelques points essentiels à connaître sur l’utilisation du téléphone en Australie.

Communications nationales

En Australie, les numéros de téléphones fixes sont composés, comme en France, de 10 chiffres. Commençant toujours par un 0, le chiffre suivant indique l’indicatif de la zone :

  • 2 : New South Wales et ACT (région de la capitale, Canberra)
  • 3 : Victoria et Tasmanie
  • 7 : Queensland
  • 8 : Australie méridionale, le Territoire du Nord et l’Australie occidentale

Les quatre chiffres d’après identifient le quartier ou la ville et les 4 derniers sont aléatoires.
– Lorsque l’on souhaite appeler un portable depuis un fixe ou un autre mobile, il faut composer le numéro entier (avec le 04 au début).
– Pour appeler une ligne fixe depuis le même État, il n’est pas obligatoire de composer l’indicatif.
– Les numéros verts et gratuits depuis un fixe en Australie commencent par 1300 ou 1800.

Communications internationales

  • Pour appeler depuis la France vers l’Australie : il faut composer le 00+ le 61 (indicatif pays de l’Autralie) + l’indicatif de l’État sans 0 + le numéro du contact. Ce qui donne : 00 + 61 + 7 pour le Queensland + xxxx + xxxx.
  • Pour appeler de puis l’étranger vers un portable en Australie : on procède de la même manière.
  • Pour appeler depuis l’Australie vers la France : 00 + 11 + 33 (indicatif pays de la France) + numéro du contact sans 0.
  • Pour appeler l’étranger, prenez l’option carte prépayée comme ça pas de dépassement de forfait.
    Elles s’utilisent depuis un téléphone fixe et sont la solution la plus économique. On peut les trouver dans les bureaux de tabac, les magasins de journaux, les postes et sont représentées par plein de marques ! Kangaroo, Bubble ou Honest Everywhere pour ne citer qu’elles font partie des plus représentées. Elles ne sont pas toutes au même prix pour le même temps alloué, ce qui est troublant mais s’explique par rapport à la qualité de la connexion au réseau qu’elles fournissent. Ainsi, plus elles sont chères meilleures elles sont.
  • Enfin, la solution des appels en PCV : cela signifie que c’est l’appelé qui règle le prix de la communication. Lorsqu’il décroche, il reçoit une notification et peut décider d’accepter ou de refuser l’appel. Pour appeler en PCV il suffit de composer le 12550 avant le numéro du correspondant.

Numéros utiles (téléphone fixe et portable)

  • N° Urgences nationales : 000
  • Renseignements : 1223

Le téléphone portable en Australie

On peut utiliser son propre téléphone portable en Australie avec l’option « Monde ». Ainsi, pas besoin de changer de carte SIM mais il faut bien se renseigner auprès de son opérateur français pour ne pas avoir de mauvaise surprise sur la facture. En effet, émettre ou recevoir des communications depuis ou vers l’étranger entraîne des frais supplémentaires. Attention, les SMS et MMS sont considérés comme des communications ! Une photo peut tout aussi bien être envoyée par mail!

A savoir

  • Le marché des télécommunications portables est partagé entre 3 opérateurs téléphoniques : Telstra, Optus et Vodafone. Les grandes villes ont des réseaux bien desservis.
  • Comme en France, les coins de province comme l’outback ou le bush sont moins bien couverts. Le réseau le plus étendu est Telstra, cela peut être utile si on souhaite réaliser une ouverture de ligne une fois sur place.
  • Votre téléphone mobile peut ne pas être compatible avecl’Australie, vous serez bien embêté de constater une fois sur place et de devoir acheter un autre mobile juste pour le séjour ! Vérifiez auprès de votre opérateur français que votre téléphone est bien conforme aux normes des réseaux télécom australiens.
  • Vérifiez ensuite que votre téléphone est bien débloqué (« désimlocké ») auprès de votre opérateur toujours pour lui permettre de recevoir une autre carte SIM si besoin.
  • Acheter une carte SIM/puce sur place est le meilleur moyen d’éviter les mauvaises surprises en fin de mois ! Pas de surcoût opérateur étranger, quand il n’y a plus d’unité c’est terminé, ça coupe. Les cartes sont disponibles dans les aéroports, dans les tabacs / presse et directement dans les boutiques des opérateurs mobiles locaux (Vodafone, Telstra, Optus).
  • Vodafone est le réseau le moins cher pour appeler en France mais les opérateurs se font la guerre, n’hésitez pas à comparer les offres et promos.

Un séjour serein

Voilà tous les renseignements dont vous aurez besoin pour partir en Australie l’esprit zen. Même lorsqu’on voyage à l’autre bout du monde pour se déconnecter il est important d’avoir un moyen de communication en cas de besoin. Prendre des nouvelles, accident et pour la vie de tous les jours en général. Ces petits réglages ne prennent pas longtemps, ne coûtent presque rien et assurent la tranquillité tout au long de votre séjour.

Bien choisir son entrepreneur en rénovation

Faire rénover un bien : comment ne pas se tromper ?

Le secteur de l’immobilier a pris une ampleur incroyable ces dernières décennies. La valeur d’un bien est définie, entre autre, en fonction de la qualité de ses prestations. C’est en se basant sur ce constat que les entreprises de travaux publics (BTP) se sont spécialisées dans rénovation. Alors comment bien choisir son entreprise de rénovation ?

Pour rénover une habitation faites confiances à des ouvriers spécialisés dans le BTP et l'aménagement des espaces

Pour rénover une habitation faites confiance à des ouvriers spécialisés dans le BTP et l’aménagement des espaces

Identifier le professionnel en rénovation

Avant toute chose, il faut bien déterminer le projet à réaliser. Eviter de tergiverser, surtout si vous êtes un couple et prenez les décisions à deux. Définir les limites d’un projet de travaux permet d’avancer plus rapidement et plus clairement.
Une fois le projet bien arrêté, le profil des travaux à réaliser est donc défini.
Les offres de services abondent sur internet ou dans les agences immobilières. Le bouche à oreille est un bon moyen de se faire recommander une entreprise honnête qui a fait ses preuves chez une de vos connaissances.

Les différents profils d’experts en rénovation

En fonction de votre projet, vous serez amené à traiter avec différents corps de métiers du domaine des travaux :
architecte : si vous devez abattre des cloisons, redessiner les espaces d’un logement ou repenser l’aménagement intérieur ou extérieur. L’architecte veille également au respect des normes d’isolation thermique et phonique (RT2012).
artisan : aussi bien pour des réalisations techniques (une charpente ou une terrasse) que pour façonner du mobilier ou de la décoration, les artisans sont très sollicités pour leur savoir faire et leur maîtrise des matériaux.
entrepreneur indépendant : plombier, électricien, maçon, couvreur pour la toiture. Des entreprises proposent de tout centraliser en un seul projet, ce sont des maîtres d’œuvre.
– un décorateur pourra vous être utile une fois les travaux finalisés.

La checklist à vérifier avant de lancer les travaux de rénovation

Après avoir constaté que votre bien immobilier a besoin d’un rafraîchissement, il faut procéder par étapes pour ne pas voir toutes vos économies s’envoler. Voici quelques étapes clés à maîtriser avant de lancer le gros œuvre :

Le budget :

Il faudra commencer par déterminer un budget maximum alloué à la rénovation. Vous ne pourrez peut-être pas vous permettre de rénover l’intégralité de votre habitation d’un coup. Réalisez un budget clair et précis et pensez à toutes les questions que vous souhaitez poser au prestataire de services pour éclaircir les zones d’ombre.

Le devis :

Une fois le budget défini, vous pouvez faire des demandes de devis auprès des différents fournisseurs de matériaux et ouvriers. Toutes les réponses à vos questions en tête, vous serez libres de comparer ces devis afin de faire le bon choix.

Le prestataire :

Avant de signer définitivement l’accord sur le devis et de verser les arrhes, vérifiez la fiabilité de l’entreprise et sa régularité auprès d’autres clients ou sur internet. Vérifiez bien son existence physique et réelle.

Enfin un dernier conseil : ne réglez pas tout en une seule fois. Demandez à avoir des garanties clairement établies sur le contrat avant de signer et assurez-vous que le prestataire signe lui aussi avant de commencer les travaux.

Assurance

Sachez que vous pouvez souscrire à des assurances travaux pour encore plus de sécurité ! Ces conseils peuvent paraître méfiants mais face au succès de la spéculation, de nombreuses arnaques ont été malheureusement dénoncées. C’est pourquoi nous vous recommandons de prendre le plus de précautions possibles pour que vos travaux soient bien réalisés, dans les délais et au meilleur prix.

Partir en vacances l’esprit tranquille

Vous les attendez depuis de longs mois et elles sont enfin là : les vacances !
Détente, sport, exotisme, farniente… Quel que soit votre programme, faites le tour de ces 4 points avant le départ. Eviter le stress inutile semble être un bon début !

Départ pour les vacances

Top 4 des précautions

Les assurances personnelles travaillent main dans la main avec les mutuelles et les assurances auto. Avant de partir en congés, assurez-vous que votre contrat d’assistance est à jour. Vous pourrez même l’adapter à votre destination si besoin, pour plus de confort. On se sent tellement plus léger quand on part rassuré.

Eviter les effractions pendant votre absence

Si vous laissez votre maison inhabitée pendant plusieurs jours, il vaut mieux demander à un voisin de venir faire un tour.
Les assurances habitations proposent un service pour éviter le cambriolage. Vous pourrez piloter une webcam depuis votre smartphone et être alerté en cas de mouvement suspect. Un système d’alerte envoie alors automatiquement un agent de sécurité sur place pour dissuader le voleur.
Faites le tour de toutes les ouvertures possibles (fenêtres, portes…) et débranchez les appareils électriques.

Votre assurance location/habitation

Si vous louez un bien immobilier sur le lieu de votre séjour, votre assurance habitation vous couvre sur place. Tout comme votre responsabilité civile qui vous couvrira où que vous vous déplaciez.
Imprimez votre attestation à glisser dans vos bagages, pour l’avoir à portée de main au cas où.
Si vous louez votre habitation pendant votre séjour, vos biens sont couverts par votre garantie.

Êtes-vous couvert à l’étranger ?

Si vous avez prévu de passer la frontière, veillez à vérifier assez tôt si votre assurance vous suit. Certaines couvertures comprennent une assurance jusqu’à un an à l’étranger. Une garantie de rapatriement et une avance de fonds en cas de vol de moyen de paiement sont nécessaires.
En cas de maladie ou d’accident, assurez-vous d’avoir un minimum de frais de soins pris en charge.

Panne de véhicule

Si vous vous rendez sur votre lieu de vacances en voiture ou en camping car, faites faire un bilan de votre véhicule chez un garagiste.
Si vous tombez en panne, le numéro de l’assistance est sur la vignette sur le pare brise. Elle vous permettra de vous faire dépanner rapidement.

Terrain à bâtir : ne pas se tromper

Le premier achat d’un terrain afin d’y bâtir une maison est toujours un acte effrayant.
Très différents des pièges à éviter pour l’achat d’un premier appartement, l’acquisition d’un terrain à construire comporte des écueils à éviter .

Réussir son achat de terrain à bâtir